Un EMBA EDHEC au cœur du respirateur artificiel à 1000€

Publié le 18/05/2020
Partager sur :

Arthur Dagard, étudiant EMBA EDHEC et intrapreneur au sein d'ILIAD, a participé bénévolement à la création d’un respirateur artificiel d’urgence pour répondre à la crise sanitaire du COVID-19. Après avoir rejoint au démarrage un collectif de 200 personnes, appelé « Makers for life », Arthur a travaillé sur la conception de ce respirateur durant 6 semaines, 20h/24, confiné avec le collectif.

Comment cette belle aventure humaine a pu voir le jour aussi rapidement ?

Quentin Adam, entrepreneur nantais spécialisé dans l'ingénierie numérique, est à l’initiative de ce projet. Il s’est d’abord associé à Pierre-Antoine Gourraud, enseignant-chercheur à l'université de Nantes et praticien au CHU, qui a apporté son expertise scientifique.

Quentin Adam a ensuite monté un collectif composé d’entrepreneurs, chercheurs, ingénieurs, makers et professionnels de santé en très peu de temps. L’idée était de créer un respirateur artificiel en un temps record et open source, c'est-à-dire disponible gratuitement en France et à l’international.

Quel a été votre rôle dans ce dispositif ?

Mon expertise est la résolution de problèmes : ce projet répondait donc parfaitement à mon savoir-faire professionnel et personnel. Nous étions plus de 20 bénévoles à rejoindre le collectif sur le site du CEA et nous avons dû nous confiner ensemble, pendant 20 jours en travaillant 20h/24. Ce fut une expérience riche et hors du commun.

Quel a été le résultat du collectif après ces trois semaines de travail intensif ?

Avec l’ensemble du collectif, nous avons finalisé une version pré-industrielle qui fonctionne et qui sera prochainement en phase de test sur l’homme. La priorité de ce respirateur artificiel était la rapidité de mise en œuvre afin de répondre à la crise sanitaire du COVID-19, mais nous avons également réussi à atteindre un coût de production de 1000€, bien inférieur au marché.

Le groupe SEB s’intéresse déjà à cette version pré-industrielle, ainsi que RENAULT qui travaille sur le moteur du Respirateur.

Comment votre apprentissage à l'EDHEC a pu vous accompagner dans ce projet ?

J’ai rejoint l’EMBA de l’EDHEC il y a plus d’un an et j’ai eu la chance de rencontrer des profils différents et complémentaires au mien. J’avais ce besoin d’appréhender le monde professionnel autrement et ce fut une belle aventure. Quelques camarades de l’EMBA de l’EDHEC notamment David Rabuat, ainsi que des professeurs de l’EDHEC, se sont mobilisés pour la création du respirateur artificiel. La force du réseau est incroyable.

 

Les hommes et les femmes derrière ce projet :

Quentin Adam et Pierre-Antoine Gourraud
Arthur Dagard (EMBA EDHEC 2020), Baptiste Moneyron, Clément Niclot, Pierre Papin, Sherin Kamel, Emmanuel Feller, David Sferruzza
Et plus de 200 personnes !

Du changement dans votre carrière ? Un déménagement ?