"Confinement : 12 opportunités de réseautage", par Eric Le Gendre (EDHEC 1980)

Publié le 03/04/2020
Partager sur :

Eric Le Gendre (EDHEC Master 1980) est devenu un fidèle pilier de la communauté EDHEC Alumni, notamment par ses activités de mentoring, ses interventions auprès des diplômés et ses ouvrages sur le réseau (comme Jamais sans mon réseau, Ed.Fortuna, 2018). Il a publié cette semaine sur LinkedIn un ABC du networking en cette période de confinement, que nous avons souhaité vous communiquer.

 

"Voir loin. Voir "après" et loin. Cette incroyable période de crise que nous traversons, aussi inattendue que violente, aussi paralysante pour certains qu’elle est inspirante pour d’autres, m’amène à formuler quelques réflexions sur les attitudes à avoir. Pour voir loin, plus loin.

Au-delà bien évidemment de plusieurs postures fondamentales que doivent être la discipline dans le respect du confinement et la résilience d’une part, l’adaptabilité et la capacité effectuale d’autre part, et enfin la mise en œuvre des procédures de sauvegarde, de continuation partielle, et de redémarrage de vos activités… pour ne citer que celles qui me paraissent essentielles.

Il m’est ainsi apparu intéressant de vous soumettre 12 idées, 12 pistes... 12 opportunités et comportements de réseautage qu’il conviendrait de poursuivre en matière de réseautage, à l'occasion de ce confinement forcé. Celles-ci devraient vous mener plus loin, plus facilement, et moins douloureusement vers la sortie de crise que si vous ne les pratiquez pas.

Je les ai regroupées en 3 grands domaines, en 3 "secteurs" :

- S’AMÉLIORER : travailler votre développement personnel, et celui de votre équipe, apprendre à mieux réseauter ;

- ÉCHANGER et DONNER : entretenir et développer son réseau, lui donner idées et documents, contacts et proximité...

- ANTICIPER : préparer la sortie de crise en utilisant son réseau.

Chacun de ces 3 domaines regroupe 4 idées. Le but, et vous l'avez compris, est de transformer ce confinement forcé en un ensemble d'opportunités. Allons-y !

No alt text provided for this image

 

S’AMÉLIORER

Toute crise est une opportunité. Ce n’est pas nouveau. Ce qui est nouveau, c’est que celle-ci se double du confinement généralisé de plus d’un milliard de personnes. Et de l’arrêt de la plupart des industries et services.

Elle doit donc être pour nous tous et toutes l’occasion d’améliorer notre réseautage.

En premier lieu, et pour tous ceux qui sont en retard d’une marche technologique, malhabiles avec telle ou telle application, hésitant avec telle ou telle pratique, ces 2 ou 3 mois sont une occasion inespérée de vous former, de vous mettre au goût du jour, et de réintégrer les espaces de communication de ce 21e siècle. Zoom ou Skype, LinkedIn ou Facebook, WhatsApp ou FaceTime… Tous vous tendent les bras. Allez-y ! Et n’oubliez pas que les modes et modalités de travail vont plus changer en 6 mois que dans les 20 ans qui ont précédé. Ne soyez donc pas « à la remorque ».

Ensuite, ce moment de relative pause doit vous permettre de réfléchir (enfin ?) à votre réseautage, à votre stratégie de réseautage. Bien sûr vous réseautez, puisque vous êtes ici sur LinkedIn. Mais comment réseautez-vous ? Quels sont vos buts ? Quelle est la vraie finalité de votre réseautage, pour quels domaines, vers quels horizons ? Posez-vous les vraies questions, réfléchissez-y, et affinez votre stratégie de réseautage.

C’est également le moment de retravailler votre profil LinkedIn, de l’optimiser, d’aller rechercher quelques valorisations de vos compétences ou même de recevoir (et de donner !) des recommandations. Allez-y, osez ! Prenez cette période comme une opportunité de procéder à un « nettoyage de printemps » de votre réseautage... comme de votre profil LinkedIn.

Enfin, et pour toutes celles et tous ceux qui ont des responsabilités d’encadrement, profitez-en pour former vos équipes au réseautage, ou pour le moins et pour les plus faibles, à mieux réseauter : ils en auront diablement besoin dans les prochaines semaines. Vos commerciaux sont confinés et inoccupés ? Formez-les ou faites-les former au réseautage ! Là, également, vous vous mettrez, vous mettrez votre entreprise en meilleure posture qu'avant, et peut-être même cela pourrait vous procurer un avantage concurrentiel. Au fait, et le CoDir ? Tous ses membres savent réseauter avec efficacité ? Pas un à la traîne ?

No alt text provided for this image

 

ÉCHANGER ET DONNER

Il va tous nous falloir entretenir et créer des relations. En ne s’attachant qu’au domaine professionnel, une présence quotidienne sur LinkedIn s’impose. Pas pour se montrer, mais pour suivre, pour s’informer, pour savoir… Le recul d’un réseau social professionnel est en ces moments de crise essentiel par rapport aux médias (télé et radios) qui font du sensationnel et de l’audience, comme aux réseaux sociaux (Facebook ou Quora par exemple), qui sont des espaces de quasi défoulement.

Cette présence très régulière sur LinkedIn va être l’occasion de retrouver d’anciens contacts, d’en rencontrer de nouveaux, d’intégrer des groupes.

No alt text provided for this image

Fixez-vous également le petit objectif de reprendre le dialogue et l’échange, chaque jour, avec 5 parmi vos contacts. Au-delà du plaisir personnel comme de l’impact humain et sociétal, vous aurez l’occasion de « donner » : donner un conseil ou une idée, donner un nom de contact, donner un document ou une solution…

La création de groupes conversationnels (personnellement j’utilise beaucoup les groupes WhatsApp) permet de garder le lien d’une communauté, d’entretenir dialogue, échanges, propositions… et chaleur humaine entre confinés éloignés. C’est très important pour la solidarité et la solidité des équipes. Encore plus si vous êtes un manager.

Et pour conclure cette partie, fixez-vous donc un petit challenge : je vais à la rencontre, quotidiennement, de quelques personnes. Vous en avez le temps, saisissez donc l’occasion. Que ce soit sur LinkedIn ou Viadéo, dans un réseau réel qui est à l’arrêt mais dont vous ne connaissez que 6 membres, ou dans un groupe d’anciens de votre école… Prenez votre téléphone ou allumez votre ordinateur, et saisissez l’occasion de concrétiser de nouveaux contacts, de faire de belles rencontres.

No alt text provided for this image

 

ANTICIPER

Mais le plus important pour nous tous, c’est aujourd’hui de préparer le « jour d’après ». D’anticiper et de préparer le redémarrage. De se mettre dans les starting blocks, en forme, prêts pour un nouveau rodéo qui ne vas certainement pas être facile. Le réseautage va également vous y aider. Voici comment.

D’une part, l’activité de présence que vous allez maintenir auprès de votre réseau, comme peut être un peu de communication sur les réseaux sociaux professionnels, va vous permettre, au moindre coût, de maintenir votre visibilité. C’est essentiel.

En parallèle je vous recommande de préparer votre plan de communication et de réseautage de la sortie de crise. Ce sera fait, et vous pourrez vous consacrer à l’essentiel : gérer la reprise d’activité.

Malgré le déplaisir que nous procure à tous le confinement, il est clair que vous n’aurez pas beaucoup le temps, dans quelques semaines, de passer des heures à table en repas d’affaires. Profitez-en maintenant pour les substituer par du réseautage ciblé, malin et efficace.

Enfin, et également pour gagner du temps, préparez déjà la liste des 50 contacts utiles dont vous aurez très probablement besoin en sortie de crise (clients, partenaires, assureur, recruteur…) et activez-la : un petit message de soutien, un SMS de bienveillance, un appel téléphonique bienheureux… Tout canal sera bon pour maintenir le lien avec ces 50 personnes essentielles à la bonne marche de votre activité.

No alt text provided for this image

 

Pour clore, je voudrais partager avec vous une réflexion. Je pense que plus longs seront les confinements à travers le monde, plus importants seront les changements globaux de notre écosystème. On observe déjà des messes virtuelles, des webinaires rassemblant des milliers de personnes, des créations (par crowd-sourcing) avec plusieurs centaines d'acteurs, des cours de yoga via internet à travers le monde... Une croissance incroyable du don et du gratuit. Le monde est en plein bouleversement. Il ne sera pas pareil à la sortie, et il n'y aura pas de retour en arrière.

Réinventons-nous donc, et partageons nos expériences en réseautant. Et regardons loin !"

 

Si vous aussi, comme Eric Le Gendre, souhaitez relayer vos conseils et votre expertise, publiez sur notre groupe officiel EDHEC Alumni sur LinkedIn !

Toutes les actualités d'Eric Le Gendre sont sur son site : www.ericlg.com.

Du changement dans votre carrière ? Un déménagement ?