Baptiste Mourcel (EDHEC Grande Ecole 2012) a co-fondé DUMBO, une agence d'architecture innovante

Publié le 17/02/2020
Partager sur :

Parcours atypique pour un alumnus EDHEC, Baptiste Mourcel (EDHEC Grande Ecole 2012), à gauche sur l'image, s'est associé à un architecte pour créer DUMBO, une agence d’architecture dont l’ambition est de casser les silos et les clichés en réalisant des projets uniques, surprenants et centrés sur les usagers, dans une recherche perpétuelle d’audace, d’esthétisme, de performance et de sens. 

Parle-nous de ton projet. Comment est-il né ? 

Tout a commencé par un coup de téléphone, il y a 2 ans ! François, qui est un ami d’enfance et qui travaillait à l’époque à Montpellier dans un grosse agence d’architecture, m’a appelé un soir pour prendre des nouvelles et pour me parler des réflexions qu’il avait sur son métier. Ça donnait à peu près ça : « L’architecte, dans un secteur en pleine mutation et face à des contraintes toujours plus fortes, a de plus en plus de mal à garder sa place dans certains marchés et à garantir ses nombreuses obligations. Sa valeur n’est pas toujours (re)connue par ses clients et partenaires, et nombre d’agences sont vulnérables économiquement et juridiquement ». Il voulait, avant de créer sa propre agence, avoir l’avis de quelqu’un d’extérieur à sa profession sur ces sujets.

Ça m’a tout de suite interpellé. Il semblait y avoir de vraies problématiques, et des solutions à trouver. J’ai travaillé pour des grands groupes (Danone) et pour de plus petites structures (Angage). A cette époque, je travaillais en tant que responsable projets pour le Groupe Beaumanoir (un groupe de textile international, spécialiste de la distribution mode). Mais j’ai toujours eu envie d’entreprendre. Notre amitié et la complémentarité de nos profils ont fini de me convaincre de me lancer plus intensément dans ces réflexions et cette aventure.

Après une année de recherches, de rencontres et d’échanges passionnants, nous avons décidé il y a 1 an avec François de créer DUMBO : une agence d’architecture entreprenante, apprenante et innovante. Grâce à notre réseau, nous avons eu la chance de rapidement travailler sur un premier projet : la transformation complète d’un restaurant.

Restaurant conçu par DUMBO

 

Qu’est-ce qui te motive dans cette aventure entrepreneuriale ?

D’abord, nous la vivons à deux, c’est donc très riche humainement et intellectuellement. Nous avons en commun une forte curiosité, une envie d’entreprendre et une détermination à changer les choses, mais nous sommes aussi différents et très complémentaires avec François. Je puise dans ma formation et dans mes expériences pour apporter des méthodes de gestion d'entreprise et de projets encore peu répandues dans ce secteur. Nous souhaitons d'ailleurs embarquer avec nous d'autres personnalités dans cette belle aventure !

Ensuite, cette aventure donne une dimension nouvelle à la prise de responsabilités, de risques et de décisions que j’ai connue dans mes expériences passées de salarié. Entreprendre est aussi synonyme de partage, de succès, de surprises, de joies et de découvertes, ce qui est très gratifiant.

C’est d’ailleurs un point qui me motive fortement : apprendre continuellement. Il y a 2 ans, je connaissais très peu les secteurs de l’architecture, de la construction et de l’immobilier. Ils recouvrent des professions et des marchés souvent peu connus du grand public, des réalités et des organisations complexes mais passionnantes.

Enfin, et c’est un point très important, l’architecte a un rôle incroyable à jouer dans nos vies. De par ses compétences, ses sensibilités et ses actions, il peut (et doit) créer des espaces qui répondent aux aspirations et au bien-être de leurs usagers, ainsi qu’aux défis et aux enjeux de notre société. Nous sommes par exemple en train de travailler sur la réalisation de plusieurs logements individuels qui intégreront des espaces de vie agréables, des prestations de qualité, des matériaux bio-sourcés et un confort thermique accru. Et ils seront commercialisés à des prix abordables !

Maisons conçues par DUMBO

 

En quoi ton expérience à l’EDHEC ou avec le réseau des diplômés t’a aidé dans la réalisation de ce projet ?

La première chose à laquelle je pense est la polyvalence. Lors de la formation à l’EDHEC, on aborde toutes les facettes de l’entreprise (de la finance au marketing, en passant par les ressources humaines, les achats, …), même quand on se spécialise. J’ai eu pour ma part la chance de faire un échange au Chili en dernière année, en me spécialisant en finance d’entreprise. On ajoute à ça les stages, et on développe une belle capacité d’adaptation.

Pendant mes deux premières années, j’étais trésorier de l’association étudiante TEE, qui promeut l’entrepreneuriat sous toutes ses formes, à travers notamment un concours de startup. C’était une bonne introduction au monde des innovations et des Business Plans…

Plus récemment, j’ai eu la chance d’échanger plusieurs fois avec Jean-Michel Ledru (Directeur de l'Incubateur EDHEC et Directeur du MSc Entrepreneurship), qui nous a donné de précieux conseils au lancement de notre aventure. J’ai aussi rencontré Antoine Leurent (EDHEC 1996, ambassadeur du club de Rennes), qui porte un projet d’équipement sportif ambitieux et avec qui nous travaillons pour imaginer un Wakepark nouvelle génération. Et au-delà de l’opportunité professionnelle, c’est aussi une belle rencontre humaine !

Équipement sportif conçu par DUMBO

 

Quel premier bilan tirer de cette aventure entrepreneuriale ? As-tu des conseils à donner aux EDHEC souhaitant entreprendre eux aussi ?

DUMBO a fêté son premier anniversaire début février. Le bilan de cette première année est très positif d’un point de vue personnel et professionnel. Nous avons rencontré des dizaines de personnes passionnantes, qui sont pour certaines devenues des clients ou des partenaires. Nous travaillons sur plusieurs projets différents (des logements, un commerce, un équipement sportif, des bureaux). Nous souhaitons cultiver cette diversité d’approches. 

Si j’avais un conseil à donner aux EDHEC souhaitant entreprendre, c’est justement de cultiver sans cesse cette polyvalence et cette ouverture qu’on retrouve en fil conducteur de notre formation. Avec François, nous sommes souvent surpris de la puissance que peuvent avoir notre « simple » curiosité, quelques mots échangés avec une personne, une belle rencontre que nous n’avions pas anticipée…

 

Quelles sont les prochaines étapes de ton entreprise ? As-tu des attentes vis-à-vis de la communauté des diplômés de l'EDHEC ?

Notre priorité est de mener à bien nos projets existants avec un haut niveau de performance (qualité, coûts, délais) pour répondre aux enjeux ambitieux de nos clients.

Nous souhaitons également trouver d’autres clients et d’autres projets pour nous développer : logements, bureaux, bâtiments d’activités, commerces, hôtels, restaurants, équipements sportifs ou culturels, maisons de santé... Chaque projet est unique, peu importe le sujet ou l’échelle, nous sommes passionnés par l’architecture, et la nôtre se veut à̀ la fois esthétique, éthique et pragmatique.

Nous avons un besoin de recrutement, mais sur le cœur du métier (nous recherchons un.e architecte avec une expertise forte sur le dessin technique et le suivi de chantier). Nous devrions avoir besoin dans les prochains mois de renfort sur des sujets de Business Développement, Gestion de projets, Marketing et Communication. Probablement à travers un stage dans un premier temps, puis dans un format plus pérenne à l’avenir !

Maison d’hôtes conçue par DUMBO

 

Plus d’informations

Nous venons de mettre en ligne notre tout nouveau site, où nous mettons en valeur nos projets et les personnes qui les vivent. Nous communiquons toutes les semaines via notre page LinkedIn (à l’heure où j’écris ces lignes DUMBO a un peu moins de 700 abonnés, ça devrait être facile de monter à 1000 avec l’aide de la communauté EDHEC, non ?) et mensuellement via notre Newsletter, dans laquelle nous parlons de nos partis-pris architecturaux, de l’avancement de nos projets et de la vie de notre agence.

Plus simplement, si des EDHEC veulent échanger sur ces sujets ou sur d’autres, qu’ils n’hésitent pas à me contacter directement. Notre communauté est une grande richesse. 

Du changement dans votre carrière ? Un déménagement ?