« Talk like a champion » : les 8 conseils d'Emma Mufraggi pour renforcer ta prise de parole en public

Publié le 15/02/2021
talk like a champion
Partager sur :

Entretiens, conférences, présentations : la prise de parole fait partie du quotidien professionnel, et quelle que soit ta fonction ou tes ambitions, communiquer avec efficacité est essentiel pour progresser. Mais comment être convaincant et accrocher ton audience ?

Le 25 juin 2020, lors de l’EDHEC Alumni Summer Session, le Career Centre for Life a organisé le webinaire « Talk like a champion » avec la consultante et coach spécialisée en communication stratégique Emma Mufraggi.
Compétitrice dans l’âme, Emma s’est découvert une vocation pour le coaching à travers le sport. Elle a accompagné de nombreux PDG aux États-Unis et en Europe. Le fil conducteur de son intervention : appréhender ta préparation mentale comme le font les athlètes de haut niveau, pour être toujours plus performant.
Voici ses conseils pour muscler ton jeu !

  1. Prépare-toi avec un objectif précis  

Demande à n’importe quel athlète quel est son objectif, il te répondra « être le meilleur ». De la même façon, pour être performant lors de ta prise de parole, vise un objectif clair pour te focaliser dessus. Pour un orateur, il s’agit d’engager son auditoire et de considérer que toute communication est avant tout une conversation.

Emma évoque 3 éléments essentiels à la préparation, résumés en un mot : AIM (objectif).

A pour Audience : qui est ton public et comment répondre à ses attentes ?

I pour Intent : comment souhaites-tu te présenter et être perçu ?

M pour Message : quel message vas-tu transmettre ?

L’idée est de garder en tête les réponses à ces questions pour préparer ton intervention. Pour Emma, cette technique est utile quel que soit le contexte – discussion informelle ou présentation officielle. Car mieux on se prépare, meilleur sera le discours. Et la vidéo est un excellent outil pour s’entraîner en amont.

  1. Pratique l’autosuggestion  

Ne néglige pas ta petite voix intérieure, elle est fondamentale. C’est d’elle que naît la confiance. Tout ce que tu te dis a une portée (« c’est trop difficile, je n’ai pas assez d’expérience… ») : les formules négatives te limitent et retentissent à l’extérieur. C’est pourquoi il est essentiel d’entretenir un dialogue intérieur positif, avec des mots qui ont du sens. Se dire qu’on est confiant et qu’on aime communiquer a plus d’impact qu’une formule comme « je suis un présentateur né » ! D’ailleurs dans toutes les disciplines sportives, les athlètes se parlent à eux-mêmes. En 2019, lors de son interview suivant la finale du tournoi de Wimbledon, Djokovic, vainqueur de Federer après 5 heures d’affrontement, a expliqué avoir eu une conversation avec lui-même juste avant le cinquième set pour se dire fermement : « crois en toi ».    

D’autre part, des études menées par l’Université du Michigan ont montré que se parler à la troisième personne était très efficace. En réalité, s’appeler par son nom lorsqu’on s’adresse à soi revient à parler à une autre personne ; cela permet de créer de la distance, de contrôler plus rapidement ses émotions et de gagner en assurance. Alors n’hésite plus à te motiver avec des paroles positives !

  1. Mets-toi à la visualisation

L’esprit a une puissante capacité à faire apparaître des images et des sensations. Ainsi, les athlètes visualisent la victoire pour se projeter dans leurs compétitions. Serena Williams par exemple, dit se voir toujours en première position. Avoir recours à la visualisation permet de planifier sa réussite. Pour y arriver, fais appel à tous tes sens, pas seulement à la vue. Visualise le discours que tu dois prononcer ou l’entretien que tu dois mener en imaginant comment tu souhaites qu’il se déroule. Plus tu pratiqueras cet exercice, plus il sera efficace, car ton cerveau s’imprègnera de cette image positive, ce qui aide à faire de son mieux. Et les occasions de se prêter à cette technique sont nombreuses (chez toi, dans les transports…).

  1. Balise ton discours avec des ‘ancres’

Les ancres te permettent d’établir une feuille de route. Il peut s’agir de mots-clés auxquels te raccrocher : ils envoient un message positif à ton cerveau, montrent que tu es sur la bonne voie et peux poursuivre sereinement jusqu’au mot-clé suivant. Visualiser ces étapes au cours d’une prise de parole permet d’être confiant.

  1. Travaille ta concentration le jour J

Pour Emma, cela est essentiel pour être vraiment « présent ». Elle conseille de t’attacher à mettre de côté tout ce qui est facteur de stress, afin de te libérer l’esprit pour te focaliser uniquement sur ce qui compte. Une technique particulièrement utile pour une présentation importante ou un entretien compliqué. D’un point de vue plus terre à terre, préparer à l’avance la façon dont tu vas te présenter et la tenue que tu vas porter peut sembler anodin et pourtant, anticiper ces préoccupations aide à être pleinement concentré le jour J. Par exemple, Tiger Woods porte toujours du rouge le dernier jour d’un tournoi, et Michael Jordan portait le short de son équipe universitaire sous sa tenue des Chicago Bulls. « Plus tes habitudes intègrent ta routine, plus tu pourras y faire appel en cas de besoin » explique Emma.

  1. Respire

Encore une fois pour Emma, une bonne communication est une conversation. Et lorsqu’on discute avec quelqu’un, les mots s’écoulent naturellement. Les exercices de respiration sont très efficaces pour contrôler ton flux de parole. Les athlètes comme les grands orateurs ont recours à cette méthode, qui envoie un message positif au corps. Pense à l’intégrer à ta routine de préparation : ancre tes deux pieds dans le sol, inspire puis expire plus longuement, trois fois de suite.

  1. Remets les choses en perspective

Lorsque tu prends la parole, essaye toujours de faire de cette situation exigeante l’occasion de donner le meilleur. Les études l’ont prouvé : lorsqu’un joueur s’apprête à marquer un but, s’il aborde la situation non comme un enjeu stressant mais comme une opportunité, il réussit mieux.

  1. Cherche à te faire plaisir

Enfin, dernier conseil d’Emma : vois toujours l’entretien ou le discours qui t’attendent comme une occasion de te faire plaisir, pas comme une difficulté. Se concentrer sur cette sensation permet de dissiper l’anxiété, car dépasser son stress procure de la joie et donne un sentiment d’accomplissement.

Te voilà boosté pour aborder ta prochaine prise de parole avec brio !

 

Besoin de conseils ?

Pense à t’adresser à la communauté EDHEC Alumni. Les webinaires sont également l’opportunité d’approfondir de nombreux sujets et d’échanger en live. Nos clubs pros peuvent aussi t’intéresser : pourquoi ne pas rejoindre celui ou ceux de ton choix ?

Enfin, n’oublie pas que le Career Centre for Life met à disposition de tous les alumni de l’EDHEC des coachs, pour te conseiller et t’accompagner dans ton développement de carrière !

N'hésite pas à contacter Silvia Marichalar : Silvia.MARICHALAR@edhec.edu et nous t'invitons à aller faire un tour sur la plateforme du Career Centre for Life pour y découvrir les services qui te sont proposés.

 

 

 

Du changement dans votre carrière ? Un déménagement ?