Donateur du mois : Michael BOUMENDIL, Master EDHEC 1994, Donateur Cercle Or

Publié le 21/12/2020
Partager sur :

L’EDHEC fait la différence en musique grâce à la création par Sixième Son de son identité sonore

Pour fédérer sa communauté et accroître son rayonnement en France et à l’international, l’EDHEC Business School, reconnue comme l’une des meilleures écoles de management dans le monde, innove et poursuit le développement de sa marque en se dotant d’une identité sonore signée Sixième Son. C’est une nouvelle étape dans l’histoire de l’école rendue possible grâce à la générosité de Michaël Boumendil, EDHEC Alumni 1994, Donateur Cercle Or, Président et Fondateur de Sixième Son.

« La réussite de Sixième Son n’aurait pas été celle qu’elle est aujourd’hui si, au commencement, l’EDHEC ne m’avait pas armé pour construire ce projet. Je me sens redevable vis-à-vis de l’EDHEC. Je suis donc très heureux d’avoir pu offrir l’identité sonore de l’EDHEC, avec Sixième Son.
Il me semble que la capacité que nous avons en tant que chef d’entreprise de prendre des risques peut être inspirante pour certains. La capacité qu’a eu Sixième Son d’inventer un métier peut susciter l’envie de prendre des risques. Mais avec du recul, le vrai risque n’est-il pas celui de ne rien risquer ? Je crois que l’on est dans une époque de telle transformation que le plus grand risque à prendre, c’est de ne pas se lancer.
Il me semble également que la vocation d’une entreprise qui réussit ne se mesure pas à son nombre de salariés ni aux résultats qu’elle génère, mais à sa capacité à aider ceux qui arrivent, afin qu’ils trouvent leur voie et se réalisent. Les diplômés EDHEC peuvent montrer le chemin à la nouvelle génération EDHEC.
Je pense qu’il est essentiel que les Alumni EDHEC se soutiennent. Porter l’école et la marque, c’est s’aider soi-même. Les personnes de ma génération savent que l’on n’arrive jamais seul là où l’on souhaite aller. Et voir des jeunes gens talentueux se réaliser est la seule façon, en tant que société, de résoudre les défis à venir, qui sont loin d’être minces ! Nous sommes les maillons d’une chaine : plus les maillons suivants seront forts et soucieux des autres maillons, plus la chaine se développera de manière saine et durable. »

Du changement dans votre carrière ? Un déménagement ?