Avec Les Panacées, Sigrid Plaine (MSC Business Management, 2015) souhaite réinventer le bien-être.

Publié le 02/12/2020
interview Sigrid Plaine, Les Panacées
Partager sur :

Quel est le pitch de ta start-up ?

Les Panacées propose des produits de bain solides naturels et faits en France en format voyage pour supprimer définitivement les fioles de plastique à usage unique des valises et des salles de bain d’hôtels.

En plus de proposer des produits zéro plastique, nous garantissons une expérience aromatique et sensorielle à la hauteur des produits conventionnels.

Enrichis en parfums de Grasse, en huiles essentielles bio Françaises et en agents moussants d’origine naturelle nous convainquons les non-convaincus des produits de bain solides car oui, un shampoing solide peut être beau, sentir bon, faire une mousse onctueuse et laver en douceur les cheveux. Le format change mais pas l’expérience : voilà notre promesse.

Quel est votre atout/ avantage concurrentiel ?

Notre avantage sur le marché des produits solides est notre positionnement haut de gamme et la garantie d’une expérience aromatique et sensorielle à la hauteur des produits conventionnels.

Nous répondons à une clientèle qui souhaite baisser sa consommation de plastique mais qui ne se retrouve pas dans les marques actuelles souvent trop orientées vers les personnes déjà averties sur le sujet du zéro plastique et qui portent moins d’importance au rendu esthétique et à l’expérience autour des produits.

Peux-tu nous expliquer comment est née "Les Panacées" ? 

Les Panacées est née de l’envie d’allier bien-être personnel et bien-être environnemental. C’est d’abord en vendant seule des coffrets d’huiles essentielles bio que le projet voit le jour. Puis, riche de mon association à la fois complice et complémentaire avec Patience en octobre 2019, nous avons travaillé main dans la main pour développer notre gamme de produits de bain solides naturels. C’est au travers de notre entreprise que nous souhaitons réinventer le bien-être pour faire rimer expérience produit et développement durable.

Parles-nous de ta fibre entrepreneuriale, as-tu toujours souhaité entreprendre ? Qu’est-ce qui t'anime dans ce parcours / cette aventure ?

Je me suis souvent questionnée sur cette notion de « fibre entrepreneuriale » et pour rien ne cacher, je pense qu’elle peut démotiver plus d’une personne à entreprendre. En effet, beaucoup de personnes pensent que cette fibre est souvent innée et propre au caractère de chacun. J’étais de nature extrêmement timide, j’osais très peu par peur de l’échec et j’étais toujours dans la réflexion et peu dans l’action. Mais cette envie d’entreprendre est née de ma passion pour le bien-être et les plantes. Je ne pourrai pas entreprendre dans tous les secteurs. Nous avons tous la fibre à partir du moment où nous sommes passionnés par un sujet. D’ailleurs, certains seront passionnés par l’entrepreneuriat en lui-même, ce sont eux les « serial-entrepreneurs » !

Aujourd’hui je doute quotidiennement de ma légitimité à me revendiquer « entrepreneure » car au fond, je n’agis que dans le sens de mes convictions et dans le but d’apporter plus de bien-être aux gens en limitant l’impact écologique. Pour moi, c’est la passion qui est la clé de tout.

Tu nous présentes l'équipe avec laquelle tu travailles ?

Mon associée Patience Guisset est co-fondatrice et Directrice Générale pour Les Panacées. Nous avons développé notre gamme de produits de bain solides en travaillant main dans la main. Nous sommes complémentaires autant dans nos personnalités que nos forces ce qui permet d’avancer ensemble et de se soutenir mutuellement dans cette aventure.

Diplômée de l’ISG Paris, elle a travaillé pendant 3 ans dans le secteur hôtelier de luxe. C’est au cours de cette expérience qu’elle comprend l’importance de l’expérience client haut de gamme et de leurs attentes. Avec sa fibre commerciale, elle a su gérer un portefeuille de 200 clients internationaux qui a généré 800 000 euros de chiffre d’affaires. Elle a également travaillé pour la start-up Popmyday et développe alors sa sensibilité autour du secteur de la beauté et du bien-être.

Plus récemment (depuis septembre 2020), Melody Dursun a rejoint l’aventure en tant que responsable communication.

S’associer, bien s’entourer, est-ce pour toi la clé de la réussite d’une aventure entrepreneuriale ? Peut-on réussir seul(e) ?

Il me paraît difficile de réussir seul(e) dans l'entreprenariat. En effet le dicton "seul on va plus vite, ensemble on va plus loin" a vraiment pris tout son sens lorsqu'au bout d'un an seule en SASU, j'ai voulu arrêter. M'associer avec Patience est incontestablement la meilleure décision que nous avons prise. 

Être entouré(e) d'une famille et d'amis qui vous soutiennent sur tous les plans et un(e) associé(e) à la fois complémentaire et sur la même longueur d'onde que vous est sans aucun doute la clé de voûte d'une aventure entrepreneuriale réussie.

Qui sont vos clients ? Quelle est votre stratégie pour les convaincre ?

Notre clientèle est davantage féminine, citadine, entre 25 et 45 ans et s’intéresse aux dernières tendances lifestyle, mode et beauté. Elle a une appétence pour les produits plus sains et écologiques mais ce n’est pas son premier critère d’achat.

Nous souhaitons la convaincre par notre image haut de gamme et nos parfums délicats en lui garantissant une expérience bien-être sensorielle à la hauteur des produits conventionnels liquides qu’elle utilise régulièrement. C’est en proposant une image travaillée et loin des clichés des produits bio et écologiques que nous axons notre stratégie.

Comment gérez-vous le contexte de crise sanitaire & économique ? Quel impact sur votre activité ? 

Notre projet était avant mars de ne cibler que le secteur hôtelier avec une offre BTOB. Avec le contexte sanitaire actuel, le secteur hôtelier n’est plus en mesure de faire de nouveaux investissements et nous avons donc dû nous adapter. Nous avons alors créé le site e-commerce BTOC en juin et nous axons maintenant la quasi-totalité de notre stratégie vers le BTOC. Nous développons toujours en parallèle notre offre pour le secteur hôtelier.

Quelles sont les premières réussites ? Quels conseils peux-vous donner aux jeunes entrepreneurs ?

Notre secteur est extrêmement porteur et l’engouement pour nos produits nous réjouit chaque jour. Il est peut-être encore tôt pour tirer un bilan de cette aventure mais néanmoins j’en retire une grande satisfaction tant sur le plan professionnel que personnel.

Mon premier conseil serait de toujours suivre son intuition. C’est en la suivant que nous sommes en alignement avec notre affecte et le concret du quotidien.

Le second est de ne pas oublier que l’entreprenariat est avant tout une histoire d’endurance d’où l’importance d’être passionné(e) par son projet. Les résultats mettront plus ou moins de temps à venir mais il ne faut pas abandonner tant que notre intuition est la bonne.

Mon dernier conseil est de chérir son entourage sur lequel on peut compter. Sans l’aide et le soutien de ma famille et de mes amis, je n’aurais jamais pu entreprendre.

Quelles sont les prochaines étapes de l'entreprise ? Quelle est votre ambition ?

Nous avons pour ambition de développer toute une gamme de produits de soin et de bien-être sans plastique et naturels pour, à long terme, pourvoir ouvrir un espace physique de soin.

Vous avez lancé une campagne de crowdfunding sur Ulule, peux-tu nous expliquer concrètement comment ça se passe ?

Une campagne de crowdfunding sur Ulule c'est avant tout un grand travail de préparation et surtout une stratégie de communication bien ficelée. Une fois que l'on fixe le projet à financer, il faut faire une vidéo claire qui donne envie au gens de faire partie de l'aventure. Mais le plus important pour qu'une campagne soit un succès est la création d'une communauté des mois avant le lancement sur Ulule. Avoir une base d'emails qualifiés et de gens intéressés par le projet avant même qu'il soit lancé est selon moi le plus important. Ensuite, il faut vraiment communiquer tout au long de la campagne via différents réseaux.

Campagne jusqu'au 10 décembre : https://fr.ulule.com/les-panacees/

Avez-vous des attentes vis à vis de la communauté des diplômés de l'EDHEC ? (Levée de fond, recherche de collaborateurs, de partenaires, de conseils, etc)

J’attends de la communauté EDHEC des conseils mais aussi des synergies avec d’autres entrepreneurs.

 

  • Plus d’informations : site web, contact, réseaux sociaux :

www.lespanacees.com

www.instagram.com/lespanacees/

Sigrid Plaine

sigrid@lespanacees.com

0683846742

www.linkedin.com/in/sigrid-plaine-7956364b/

www.linkedin.com/company/les-panacees

Campagne Ulule jusqu'au 10 décembre : https://fr.ulule.com/les-panacees/

 

 

Du changement dans votre carrière ? Un déménagement ?