Actualités

Deux diplômées lancent Beeshary : une nouvelle manière de voyager

Publié le 30/10/2015
Partager sur :

Clara Baglione et Houda Behidji (BBA 2013) se sont rencontrées sur les bancs de l'EDHEC. Après plusieurs voyages et de nombreuses rencontres, nos deux diplômées se lancent dans la création d'une plate-forme de "troc d'expériences" entre voyageurs et  autochtones. Elles nous présentent Beeshary.

 

EDHEC BBA Alumni : Pouvez-vous nous expliquer en quelques mots comment est né Beeshary ?

Clara Baglione : BeeShary c’est une aventure qui a débuté il y a 2 ans lorsque je faisais mon stage de fin de cursus au sein d’un Social Business au Bengladesh. Durant cette période de 6 mois, j’en ai profité pour visiter le pays en laissant complètement de coté les circuits touristiques basiques au profit d’une exploration plus profonde, favorisant les échanges avec les personnes locales, en partageant avec elles leurs valeurs, leur savoir-faire, leur mode de vie et leur histoire.

Lorsque je suis rentrée, je me suis dit qu’il fallait absolument que je trouve un moyen pour perpétuer cette expérience lors de mes prochains voyages, c’est-à-dire, aller à la rencontre de personne locales, facilement, gratuitement et de manière spontanée. C’est alors qu’est née l’idée de BeeShary et qu’a débuté notre coopération avec Houda.
Houda et moi sommes deux anciennes étudiantes du programme BBA et c’est d’ailleurs ce programme qui a révélé notre facilité à travailler ensemble. Houda est une spécialiste de la communication, alors que moi, j’ai plutôt hérité de la fibre commerciale. Nos profils étant complémentaires, notre passion pour les voyages et l’entreprenariat nous a réunies dans la création de BeeShary.

BeeShary, c’est une plateforme internet qui connecte des voyageurs curieux avec des personnes locales passionnées ou ayant un savoir-faire. Toutes deux sont amenées à partager et vivre des moments insolites, vrais et conviviaux en dehors des sentiers battus. Nous pensons que le partage au service du voyage favorise l'ouverture d'esprit, l'émergence de nouvelles expériences et surtout, apporte une dimension plus humaine et authentique à nos escapades.
Dans le même temps, nous cherchons par ces rencontres à redynamiser nos régions, redécouvrir nos savoir-faire et faire éclore de nouvelles initiatives. 
Nous nous inscrivons dans la tendance de l’économie collaborative et nous poussons ce principe jusqu'au bout puisque qu’avec BeeShary tout est gratuit.

1 an après le début de Beeshary, quel bilan tirez-vous de cette aventure entrepreneuriale ?

CB : Le bilan que je tire de deux ans d’aventure entrepreneuriale c’est l’apprentissage. Tous les jours j’apprends. J’étais allergique à l’informatique et voilà que j’ai créé le prototype de notre site web. Le fait de travailler en équipe apporte une réelle dimension humaine au projet mais aussi des challenges jusqu’alors insoupçonnés. Ce n’est pas toujours facile de se confronter aux points de vue des autres mais il faut apprendre à écouter et à mettre son ego de coté pour pouvoir avancer.
Ce qui nous passionne dans l’entreprenariat c’est vraiment que les journées ne se ressemblent pas. Tous les jours, il y a de nouveaux défis à relever et puis, c’est vrai que nous vivons la construction du projet à fond… puisque nous en sommes les seules initiatrices. 

 

Avez-vous pu profiter à un moment ou un autre du réseau EDHEC BBA Alumni ?

CB : Non pas encore, mais, nous y comptons bien.


Quels conseils pouvez-vous donner aux jeunes entrepreneurs ?

CB :  Je suis à un stade où je demande encore beaucoup de conseils moi-même mais, ce que j’ai remarqué c’est qu’il ne faut pas avoir peur d’échouer. Au contraire, plus on se trompe mieux c’est, mais il faut le faire vite afin de pouvoir se corriger et changer de route.
Et puis, personne ne nous attend, alors c’est à nous de nous créer nos opportunités en ouvrant toutes les portes possibles.

Quelles sont les prochaines étapes pour Beeshary ?

CB 
: Nous lançons une campagne de crowdfunding sur Ulule ce mercredi 4 novembre. Nous espérons lever 20 000 euros pour mettre en marche notre site web. Mais ce challenge est double. Nous souhaitons aussi par ce biais rassembler nos premiers membres pour pérenniser notre communauté BeeShary et commencer à la faire vivre.

Avez-vous des attentes vis à vis de la communauté des diplômés du programme EDHEC BBA?

CB
 
Nos plus grands défis sont de mobiliser toutes les personnes de la communauté des diplômés du BBA Edhec pour nous aider à créer notre communauté BeeShary. Et oui, nous souhaitons vous intégrer à notre ruche le plus vite possible. Nous attendons aussi un petit coup de pouce lors de notre campagne de crowdfunding. Il faut vraiment relayer cette campagne pour en faire un succès.
Parallèlement à tout ça, nous ne sommes pas contre l’idée de créer des partenariats durables avec des acteurs du tourisme.
Et puis, quand viendra l’heure de changer d’échelle (nous croisons les doigts pour y parvenir) nous toquerons aux portes de la communauté une nouvelle fois pour une seconde levée de fond, cette fois beaucoup plus importante et qui nécessitera la mobilisation de Business Angel.

 

Participez à la campagne de crowdfunding pour soutenir Beeshary !


Contact
Notre site web : www.beeshary.com
Beeshary sur Facebook 
Beeshary sur Twitter

Du changement dans votre carrière ? Un déménagement ?