Donateurs du mois : Anne-Laure et Damien GROS, Master 1993

Publié le 23/05/2019
Partager sur :


"Je pense que le principe du don devrait être enseigné à l'EDHEC.

Quand on se penche sur les différentes réflexions, qu’elles soient philosophiques, psychologiques ou sociologiques, on peut distinguer deux grandes catégories de dons :

  • Le don absolu, un don proche de la charité et complètement désintéressé, peut-être un peu utopique mais qui existe au moins dans la théorie. Je pense sincèrement que lorsque l’on fait un don, on n’est pas dans cette logique de charité. 

  • Le don échange est un don qui n’est pas complètement désintéressé, pas complètement gratuit et qui va demander ou espérer une certaine réciprocité. 
    Il y a un triptyque : donner, recevoir et rendre. 
    Quand on donne, on a tendance à rendre : on crée ou on nourrit un lien social.

Ce lien social est celui qui va nourrir la communauté EDHEC : du corps professoral, aux étudiants, en passant par l’administration et les anciens. 


Nous faisons partie d’une immense communauté EDHEC qu’il faut nourrir et comme le dit Emmanuel Métais, la concurrence avec les autres écoles est très forte notamment des nouvelles sans campus et sans étudiants. 

Qu’est ce qui va différencier l’EDHEC ?

C’est un collectif, une communauté et un lien social.

Ce lien social, le don y participe. Ceux qui reçoivent aujourd'hui doivent rendre demain, rendre à la communauté EDHEC, d’une façon ou d’une autre.
Le don n’est pas complétement gratuit mais en revanche il va nourrir notre communauté EDHEC pour qu’elle se développe. 

Puisque nous sommes fiers d’y appartenir, contribuons !"

Anne-Laure et Damien GROS, EDHEC Master 1993

Du changement dans votre carrière ? Un déménagement ?