Entreprendre avec le handicap. Découvrez "Premier pas", avec Laure D'Harcourt (Master 2019)

Publié le 03/07/2018
Partager sur :

Nous avons créé l’association Premier Pas pour promouvoir des projets qui valorisent les compétences professionnelles de personnes handicapées.
Pour la deuxième partie de notre année de césure, (Lea est à Sciences Po Paris) nous souhaitions entreprendre un projet plus personnel, en réponse à un enjeu social qui nous touche, la place du handicap dans le monde professionnel. 
D’un côté nous constations le fort taux de chômage des personnes handicapées (deux fois supérieur à celui de la population active) et de l’autre le souhait de notre génération de donner du sens à son métier.
Nous avons alors souhaité faire un Premier Pas à la rencontre d’acteurs participant à rendre notre société plus inclusive tout en donnant du sens à ce qu’ils entreprennent. Notre objectif est d’inspirer les jeunes qui ont envie d’entreprendre et de leur démontrer que le handicap peut être un levier d’innovation.


Quel premier bilan tirez-vous de cette aventure entrepreneuriale ?

Cette aventure a été très formatrice. Nous avons appris à gérer un projet de sa conception à sa concrétisation. Démarcher des partenaires et clôturer un budget (budget pour cette 1ère édition de 10 000 euros), gérer la communication auprès de partenaires médias presse et radio, créer un site internet et animer une communauté sur les réseaux sociaux, planifier notre itinéraire et détecter des initiatives inspirantes à rencontrer.
Nous avons aussi dû nous former à la prise et au montage vidéo, ainsi qu’à la conduite d’interviews et rédaction d’articles.
Sur un plan plus personnel, de nombreuses rencontres nous ont particulièrement touchées et les entrepreneurs rencontrés nous ont témoigné de leur vision de l’entreprise, au service des enjeux sociaux de notre société. Cela a aussi nourrit notre réflexion sur la place de la fragilité dans notre société. Aujourd’hui, soit on l’exclut, soit on la met au centre. Mais la question qu’on devrait se poser, c’est qu’est-ce qu’elle peut nous apporter ?

Quels conseils pouvez-vous donner aux nouveaux entrepreneurs ?

Avant de se lancer, il est important de bien maitriser le sujet abordé en multipliant les rencontres avec différents acteurs concernés pour en cerner les enjeux. Au sein de l’équipe, il est primordial d’avoir une communication totalement transparente afin de partager la même vision et avancer dans le même sens. Il est également important de savoir écouter les remarques constructives de son entourage pour se remettre en question. Enfin, il ne faut pas oublier que c’est une aventure personnelle et qu’il faut y prendre du plaisir !

Quelles sont les prochaines étapes pour votre entreprise ?

Nous organisons une soirée de clôture le 4 juillet prochain à Paris, réunissant nos partenaires et tous ceux intéressés par notre démarche, afin de dresser un bilan de ces 6 mois et de laisser la parole à des entrepreneurs engagés.
Pour la suite, nous devons chacune terminer une dernière année d’étude avant d’être diplômées mais souhaitons faire pérenniser le projet en le transmettant à une prochaine équipe pour une 2nde édition !

Avez-vous des attentes vis-à-vis de la communauté des diplômés de l'EDHEC ?

Pour la 2nde édition nous recherchons des partenaires prêts à soutenir l’association Premier Pas. Il nous semble en effet important de pouvoir engager des entreprises dans cette démarche.
Ceci pourrait notamment leur permettre d’identifier des projets inspirants, potentiellement réplicables en interne et de sensibiliser leurs collaborateurs sur la thématique du handicap. Par ailleurs, ce partenariat leur offrirait l’opportunité d’associer l’image de leur entreprise à un projet étudiant à fort impact social.

Plus d’informations :

Laure d’Harcourt (+33 6 11 54 56 29) - contactunpremierpas@gmail.com
Site internet : www.projetpremierpas.com
Linkedln : https://www.linkedin.com/company/premier-pas/
Instagram & Twitter : @teampremierpas

Lien info et billet soirée du 4 juillet : https://www.billetweb.fr/soiree-de-cloture-premier-pas




Du changement dans votre carrière ? Un déménagement ?